Projet pédagogique de notre école

 

Projet d’établissement 2021/2024

Après un travail portant sur l’état des lieux et l’analyse des données collectées, l’équipe éducative de l’école Notre Dame d’Aïn Sebaâ  a élaboré un projet d’établissement qui s’inscrit dans le projet éducatif de l’ECAM et respecte les orientations du Ministère de l’Education Nationale du Maroc.

Ce projet qui durera trois ans a comme objectif « l’épanouissement de chaque  élève », parce que nous voulons que le vécu de l’élève dans notre établissement soit positif.  C’est en allant dans ce sens que nous avons établi notre projet autour de trois axes principaux :

Axe1 : Volet éducatif et pédagogique.

Objectif : Valorisation des efforts de tous les élèves.

L’un des devoirs primordiaux d’un établissement scolaire est d’encourager l’élève et de lui donner confiance en lui. Chaque élève, quelles que soient ses capacités, contribue à la construction et au développement de son savoir et celui de ses camarades de classe, si nous le plaçons dans des conditions favorables.

Actions :

  • Adapter nos méthodes afin d’accompagner les élèves vers la réussite.

Les élèves n’ont pas tous les mêmes facultés face aux apprentissages. C’est pour cette raison que nous comptons différencier nos méthodes d’enseignement pour qu’elles soient plus adaptées aux différents profils cognitifs et émotionnels des élèves et pour que chaque enfant suive son propre chemin et progresse selon son rythme et ses capacités.

Cette action n’est pas limitée dans le temps ; différencier nos pratiques  pédagogiques se poursuivra au-delà de la durée de ce projet.

Pour accompagner nos enseignants dans ce projet, l’ensemble de l’équipe éducative participe et continuera à participer à des formations initiales et continues.

  • Mettre en place la discipline positive.

Pour beaucoup d’éducateurs et d’enseignants, l’éducation est liée à l’exercice de l’autorité et la punition.

A l’école Notre Dame d’Aïn Sebaâ , nous voulons mettre en place une autre approche qui consiste à éduquer les enfants dans la bienveillance et la fermeté.  Cette approche : c’est la discipline positive. Il s’agit d’une méthode éducative qui place l’encouragement au centre de la relation éducative adulte/enfant, instaurant ainsi  la confiance et la coopération.

Nous sommes convaincus que la discipline positive aidera nos élèves à être plus épanouis, plus autonomes et plus responsables. Nos élèves ont besoin de se sentir valorisés et importants au sein de notre école.

  • Encourager toutes les initiatives.

Pour mettre en pratique la discipline positive, nous devrons laisser nos élèves prendre des initiatives et leur donner une liberté d’action. Toute initiative sera mise en valeur et encouragée.

Un autre regard sera porté sur l’erreur qui devient une opportunité d’apprentissage et non une occasion de sanctionner. Notre rôle sera d’encadrer cette volonté de faire chez nos élèves en les accompagnant dans leurs actions.

Nos élèves sont les citoyens de demain et nous ne devons pas oublier que l’enfance est une période très importante dans le développement de la personnalité de l’enfant. Ainsi, nous veillerons à développer chez nos apprenants :

  • L’estime de soi
  • La confiance en soi qui abolit la peur de l’échec
  • L’autonomie en le laissant faire seul et en progressant pas à pas

Axe 2 : Volet Culturel

 Objectif : L’ouverture sur les autres cultures.

Comme il est mentionné dans notre projet éducatif de l’E.C.A.M : « L’éducation doit encourager chez l’enfant, la prise de conscience de sa propre culture, ainsi que le contact avec d’autres cultures : il doit toutes les apprécier de façon critique, mais également positive. »

Donc, l’ouverture sur les autres cultures est une préoccupation majeure dans notre approche éducative.

        

        Actions :

          A – Découvrir la diversité de la culture marocaine à travers la recherche.

     

Notre rôle est d’aider l’enfant marocain à découvrir sa culture dans sa          diversité et connaitre ses différentes composantes arabo-islamique, amazighe, mais aussi ses influences africaines, andalou-hébraïques et méditerranéennes.

L’éducation doit permettre à l’enfant marocain de prendre conscience de cette culture riche et diversifiée qui constitue une grande partie de son identité.  

Nous croyons que les recherches par différents moyens et différentes méthodes va permettre à nos élèves de découvrir leur culture à travers notamment la préparation d’exposé à présenter devant les camarades de classe.

 

B- Organiser des séminaires et des rencontres autour de la culture Africaine .  

 

Pour s’ouvrir aux autres cultures, il faut commencer par celles dont nous sommes les plus proches comme la culture africaine ou subsaharienne. Il nous reste encore de nombreuses choses à découvrir pour comprendre et accepter les différences. Un des moyens est de rencontrer des personnes qui appartiennent  à cette culture, au cours d’organisation d’événements ou de séminaires.

 

C – Préparer des activités liées à la culture méditerranéenne.

 

Nous appartenons à une région très riche par son patrimoine et sa culture. Nous constatons que la majorité de nos élèves connaissent peu la culture méditerranéenne. Pour y remédier, nous envisageons réaliser des activités ludiques et qui auront comme objectif :  connaitre cette culture dans ses différentes formes.

          

           

AXE 3 :  Volet Partenariat

 

Objectif : Le renforcement des liens avec différents partenaires

Nous sommes convaincus que nous ne pouvons pas réussir nos projets et             

atteindre nos objectifs sans une collaboration étroite avec nos partenaires.

 

            Actions :

A-  Associer les parents de nos élèves aux projets de classe.

 

La pédagogie de projet fait partie de notre philosophie éducative. Les projets de classe aident nos élèves à devenir acteurs de leur apprentissage et à développer leurs compétences.

Dans ce cadre, les parents d’élèves ont un rôle très important à jouer en accompagnant leurs enfants dans la réalisation des projets ou bien en intervenant en classe.

La coéducation école-famille est un axe essentiel de travail pour l’avenir.

                               

 

 B- Faire intervenir des spécialistes (médecins, auteurs, coachs,…) pour animer

      des activités.

 

L’intervention des personnes extérieures à l’école est inscrite dans notre projet

et elle a comme objectif d’enrichir le savoir et les enseignements.

Certains projets nécessitent l’intervention d’un professionnel disposant d’une compétence bien spécifique. Ainsi, nous voulons ouvrir de plus en plus nos portes à des intervenants (médecins, auteurs…) qui pourront contribuer à animer ces activités et aider à l’ouverture de l’école sur son environnement socio-culturel.

 

C-  Organiser des activités culturelles et sportives avec d’autres établissements de l’ECAM

 

L’école Notre Dame Aïn Sebaâ appartient à un réseau important : le réseau

de l’Enseignement Catholique Au Maroc (ECAM) qui est constitué de plusieurs établissements avec lesquels nous partageons la même vision éducative et les mêmes valeurs.

Renforcer le partenariat avec les écoles de notre réseau est l’un de nos   

objectifs. Organiser des activités culturelles et sportives avec les autres écoles permettra à nos élèves de développer le sentiment d’appartenance, d’établir des contacts avec d’autres élèves et lier de nouveaux liens amicaux.