LETTRE AUX PARENTS DES ÉLÈVES DES ÉCOLES DE L’ECAM

Chers parents des élèves des écoles de l’ECAM, recevez mes salutations les plus cordiales en ce début
de l’année académique 2021-2022.
Je vous écris en tant que Président de l’ECAM, responsabilité qui me concerne du fait de ma position
d’archevêque de Rabat, mais je voudrais surtout que cette lettre soit une communication familiale, un
partage entre amis.

Ce sont d’abord de sincères remerciements que je veux adresser.

Mon premier mot veut être de remerciement et de gratitude envers les professeurs et le personnel, les
élèves, et vous leurs parents. Oui, depuis que nous sommes en pandémie, nous avons tous dû fournir
des efforts d’adaptation extraordinaires pour continuer notre travail éducatif. Bravo à tous ! Il faudra
tenir encore pour un temps, que je souhaite le plus court possible.

La maladie du père Marc BOUCROT et la réorganisation de l’ECAM.

Aux difficultés liées à la pandémie et aux mesures sanitaires, nous avons dû ajouter, ces deux derniers
mois, celle de l’absence du père Marc, Secrétaire Général de l’ECAM. En effet, début juillet, il a fait
un AVC. Il récupère lentement et les séquelles de cette maladie l’empêchent de continuer dans sa
responsabilité de Secrétaire Général, ce qui nous oblige à nous réorganiser pour poursuivre la
réflexion stratégique et pédagogique engagée ces deux dernières années.

D’où venons-nous ?

Nous sommes fiers de notre passé et de nos dizaines d’années d’histoire, un passé de travail
bienveillant et d’accompagnement des enfants, un passé qui a produit des fruits éducatifs indéniables.
Nous venons d’une époque où nos écoles ont construit un projet pédagogique portant les valeurs de
l’ECAM, projet qui a permis le développement de la qualité de l’éducation qui est celle des écoles de
l’ECAM.

Nous venons d’une époque qui a vu la construction et l’ouverture de six collèges, où la pression
économique était beaucoup moins forte, et la concurrence moindre.
Nous venons d’une époque où élèves et parents se sont attachés à nos écoles et à leurs communautés
éducatives actives.

Je tiens à remercier tous les acteurs de ce beau passé, en commençant par les Pères Jean D’Alès et
Marc Boucrot, puis tous ceux qui les ont accompagnés dans la gestion de l’ECAM et de chacune des
écoles.

Où en sommes-nous aujourd’hui ?

Nous continuons à assurer notre mission principale, l’accompagnement des enfants, malgré la
pandémie d’une ampleur considérable à laquelle, depuis un an et demi, nous sommes confrontés.
Nous menons cette mission avec la qualité qui est celle de notre enseignement et grâce à l’engagement
de toute la communauté éducative.

Où voulons-nous aller ?

Nous voulons rester ouverts et aller de l’avant. Ensemble, nous allons faire face aux difficultés avec
créativité, décision et fermeté.

Bien entendu, ce cumul de contraintes externes et internes nous oblige à initier une nouvelle étape de
la vie de l’ECAM, des écoles et de la communauté éducative. Cette nouvelle étape se fera en
continuité avec l’histoire de l’ECAM et intégrera toutes les évolutions pédagogiques,
organisationnelles et managériales, que la réalité exige.

Le poste de Secrétaire Général n’est pas maintenu, il est remplacé par une organisation qui
comprendra deux instances unies :

La Présidence de l’ECAM sera assurée par moi-même et le Père Alexandre DAMIANS, en qualité
de Délégué Diocésain pour l’éducation.

La Direction Exécutive de l’ECAM est confiée à Monsieur Pascal PEYRAT, lequel va s’appuyer sur
un groupe de directeurs experts :

 Madame Béatrice FROMENT à la Direction des Ressources Humaines,
 Madame Michèle PLELAN, Directrice Pédagogique,
 Monsieur Rachid SEMMAR, Directeur des Systèmes d’Information.

Un Comité de Direction, réunissant la direction Exécutive et la Présidence, se réunira chaque semaine
pour s’assurer de la gestion ordinaire des écoles, dans toutes leurs dimensions.
En qualité de Président de l’ECAM, je serai désormais beaucoup plus engagé auprès de la Direction
Exécutive et des écoles, soit directement soit par l’intermédiaire du père DAMIANS, Délégué
Diocésain pour l’Education.

Les directeurs des écoles, dans cette nouvelle étape, joueront un rôle encore plus participatif à
l’ECAM, en constituant une « communauté » où chaque directeur se préoccupera de « son école » et
de l’ensemble des écoles de l’ECAM.

Dans chaque école, des visites d’animation, d’évaluation et de partage des bonnes pratiques seront
régulièrement organisées entre les directeurs et la direction Exécutive ; le but étant de nous entraider
afin d’améliorer le fonctionnement des écoles pour proposer aux élèves de nouveaux projets éducatifs
enthousiasmants.

Nous allons également moderniser notre Projet Éducatif, pour apporter, à travers l’éducation des
enfants, une réponse encore mieux adaptée à la réalité du Maroc et du monde.

Soyons confiants et enthousiastes face aux enjeux qui sont à relever ! L’archevêché de Rabat s’engage
à continuer son travail et à assurer la mission d’éducation qu’il doit à la société marocaine.

Renouvelés donc dans nos esprits et dans nos corps après les vacances, commençons cette nouvelle
étape de l’ECAM, tous ensemble, avec enthousiasme, dans la joie et en fraternité.
Bonne rentrée à tous !!!

+Cristóbal, cardinal López Romero, sdb
Archevêque de Rabat
Président de l’ECA