Quelle décision de notre ministère de l’éducation nationale ?

Le jeudi et le vendredi 15 – 16 mai 2020, notre enseignante de français Madame Habiba de la sixième année du primaire, nous a fait un atelier de philo à distance en discutant les deux points suivants :

1-Que pensez- vous de la décision du ministère ?

2- Qu’est ce que vous avez ressenti quand vous avez su qu’il n’y aura pas d’examen régional ?

Nous avons donné notre avis à propos de la décision du ministère de l’éducation nationale : pas d’examen pour la sixième année et on ne retournera pas à l’école jusqu’au mois de septembre prochain.

A mon avis, je trouve que la décision du ministère de l’éducation nationale est une bonne décision, donc il n’ y aura pas d’examen régional pour la 6ème AP. Plusieurs élèves pensent qu’il n’y aurait plus de cours. Alors, ils ne font plus leurs devoirs. Ils ne sont plus motivés pour travailler. Mais je pense aussi qu’on sera protégé du Coronavirus appelé aussi Covid-19.

Donc, on doit rester chez nous, c’est très important et continuer nos cours à distance. Il ne faut pas oublier qu’on est entouré par des héros qui sacrifient leur vie pour nous sauver.

Kifah Ouazran

Voilà quelques réflexions de mes amis de l’école Notre Dame de Aïn Sebaâ

Hafsa Moumen

1- Quand j’ai su qu’on ne va pas passer l’examen régional, j’étais triste parce que je voulais avoir de meilleures notes à cet examen. Mais le ministère veut protéger notre santé car le virus se propage très vite dans le monde entier.

Battar Ikhlass

2-Je pense que c’est une bonne et mauvaise chose à la fois ; car depuis des mois, je me prépare pour cet examen. Mais malheureusement   il a été annulé à cause de cette pandémie contagieuse. C’est bien que le ministère de l’éducation marocaine a pensé à notre santé en premier ; pour que   nous restions en bonne santé et ne pas se mettre en danger. Et j’espère que notre pays sortira de cette situation le plutôt possible pour que nous puissions voir toutes les personnes qui sont très chères pour nous. Et que Dieu guérisse tous les individus qui ont été touchés par ce virus. N’oublions pas de rester chez-nous.

Salma Bekkani

3-Je pense que c’est une bonne décision, pour nous protéger de cette épidémie qui menace notre santé. J’ai ressenti au même temps la joie, la déception et la tristesse; parce qu’on ne peut pas vivre l’expérience de passer l’examen final dans une autre école et avec d’autres élèves et professeurs. Par contre, je suis très contente car nous avons réussi et nous nous sommes débarrassés du stress de l’examen.

Medrane Lina

Je pense que monsieur le ministre a un peu raison ; car il faut bien qu’on se protège du Covid-19 d’un côté, d’un autre, j’aurais bien aimé vivre l’expérience de passer l’examen régional. Quand j’ai entendu qu’il est annulé, j’ai été un peu déçue. J’espère qu’un jour on arrivera au déconfinement.

Sine Adnane

Je croyais qu’on va passer l’examen régional, mais on n’a pas le choix ; car la santé est plus importante que l’examen. Quand j’ai su cette nouvelle, j’étais très déçu et en colère, car je révisais tous les jours afin de réussir l’examen. Mais je ne peux rien faire, c’est le gouvernement qui décide.

Hiba El marrakchy

En raison d’un virus qui s’est propagé dans le monde entier, le ministère de l’Éducation a décidé d’annuler l’examen régional de la sixième année primaire.

Moi je n’ai pas aimé cette décision au début ;car depuis la troisième année ,je rêve de passer cet examen. Mais quand j’ai réfléchi et j’ai cherché, j’ai trouvé que leur décision était importante. Dans tous les cas, je suis très contente, ils ont préféré nous protéger.

Hassane Nabae

Pour moi c’est une bonne décision, mais je suis un peu triste car je voulais savoir, comment l’examen régional se déroule en dehors de l’école ? mais en même temps je suis contente ; car j’ai eu de bonnes notes le premier semestre.

Addoune Samia 

J’ai appris cette décision assez tard ; car c’est une amie à moi qui m’a informée. J’étais heureuse, car j’avais peur de cet examen, surtout l’épreuve d’arabe ; car je suis nulle en arabe. J’étais aussi contente ; car j’ai eu une assez bonne note au premier semestre. Je me posais d’ailleurs des questions sur le fait qu’on allait être nombreux, et que cela pourrait être dangereux. Donc je pense que c’est une bonne décision.

Housni Mehdi 

L’autre jour, je regardais la télé et j’attendais ce qu’allait dire le ministre. Quand j’ai bien compris la décision, j’étais à la fois heureux et déçu ; car je voulais passer l’examen régional et avoir une des meilleures notes. Mais, quand même c’est une bonne décision, les élèves de tous les niveaux réussiront grâce à la moyenne du premier semestre, et ça va être une très importante leçon, pour les élèves qui ne travaillent pas et ne font des efforts qu’au 2ème semestre. À propos du BAC, pour moi les élèves doivent passer leur examen, et c’est une bonne décision de le reporter jusqu’au mois de juillet et septembre ; pour éviter les problèmes sanitaires. En général je suis d’accord avec la décision, ce n’est pas parfait, mais c’est bien !

Elbigdi Meriem

Pour moi, j’ai ressenti un sentiment étrange. Au début je n’ai pas cru, mais je l’ai accepté, et j’étais à la fois contente et déçue ; car je voulais obtenir le diplôme. Mais c’est bien car j’avais un peu peur de cet examen. J’ai de la chance quand même, parce que j’ai une bonne note au premier semestre et c’est pour cela je suis contente.

Message de votre enseignante :

Merci à vous tous pour vos productions écrites, la décision du Ministre s’est basée sur le report des examens régionaux et nationaux, sauf ceux de la 3ème année collège et de la sixième année primaire qui ont été annulés. L’objectif de cette décision est de protéger toute la communauté éducative du pays (élèves, enseignants et parents). Certains d’entre vous ont été déçus, d’autres contents. Vos apprentissages n’aboutissent pas seulement à passer un examen de fin d’année, mais notre objectif c’est de vous aider à développer votre savoir, votre savoir-faire et votre savoir-être . Nous allons continuer nos révisions et notre travail dans l’optique de vous aider à mieux intégrer le collège. Vous serez au collège l’année prochaine, toutes les connaissances acquises en sixième année vous seront indispensables. Soyons forts, courageux et surtout ambitieux.

D’après l’atelier de philo réalisé à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *